Les Écritures      Aides à l’étude  | Rechercher  | Options  | Sélectionné  | Aide  | Français 
Imprimer  
LIVRE D'ÉNOS
Énos prie avec ferveur et obtient le pardon de ses péchés — La voix du Seigneur parvient à son esprit, promettant le salut pour les Lamanites à une époque future — Les Néphites cherchent à ramener les Lamanites — Énos se réjouit de son Rédempteur. Vers 420 av. J.-C.
  1 Voici, il arriva que moi, aÉnos, sachant que mon bpère était un juste — car il cm'instruisit dans sa langue, et aussi en me dcorrigeant et en m'avertissant selon le Seigneur — et béni soit le nom de mon Dieu pour cela —
  2 et je vais vous parler de la alutte que je soutins devant Dieu, avant de recevoir le bpardon de mes péchés.
  3 Voici, j'allai chasser des bêtes dans les forêts; et les paroles que j'avais souvent entendu mon père dire concernant la vie éternelle et la ajoie des saints bpénétraient profondément mon cœur.
  4 Et mon âme était aaffamée; et je bm'agenouillai devant mon Créateur et je l'implorai en une cprière et une supplication ferventes pour mon âme; et je l'implorai toute la journée; oui, et lorsque vint la nuit, j'élevais toujours très haut la voix, de sorte qu'elle atteignit les cieux.
  5 Et une avoix me parvint, disant: Énos, tes péchés te sont pardonnés, et tu seras béni.
  6 Et moi, Énos, je savais que Dieu ne pouvait mentir; c'est pourquoi, ma culpabilité était balayée.
  7 Et je dis: Seigneur, comment cela se fait-il?
  8 Et il me dit: À cause de ta afoi au Christ, que tu n'as encore jamais entendu ni vu. Et beaucoup d'années passeront avant qu'il ne se manifeste dans la chair; c'est pourquoi, va, ta foi t'a bpurifié.
  9 Or, il arriva que lorsque j'eus entendu ces paroles, je commençai à éprouver du adésir pour le bien-être de mes frères, les Néphites; c'est pourquoi je bdéversai mon âme tout entière à Dieu pour eux.
  10 Et pendant que je luttais ainsi spirituellement, voici, la voix du Seigneur parvint encore à mon aesprit, disant: J'interviendrai à l'égard de tes frères selon leur diligence à garder mes commandements. Je leur ai bdonné cette terre, et c'est une terre sainte; et je ne la cmaudis pas, sauf pour cause d'iniquité; c'est pourquoi j'interviendrai à l'égard de tes frères selon ce que j'ai dit; et leurs transgressions, je les ferai retomber avec de la tristesse sur leur propre tête.
  11 Et lorsque moi, Énos, j'eus entendu ces paroles, ma foi au Seigneur commença à être inébranlable; et je le priai avec beaucoup de longues luttes pour mes frères, les Lamanites.
  12 Et il arriva que lorsque j'eus aprié et travaillé en toute diligence, le Seigneur me dit: Je vais t'accorder selon ton bdésir, à cause de ta foi.
  13 Et alors, voici ce que je désirais de lui: que si mon peuple, les Néphites, tombait en transgression et était adétruit d'une quelconque manière, et que les Lamanites ne fussent pas détruits, que le Seigneur Dieu bpréservât des annales de mon peuple, les Néphites; même si ce devait être par la puissance de son saint bras, qu'elles pussent être capportées un jour futur aux Lamanites, afin qu'ils fussent peut-être damenés au salut:
  14 car, en ce moment, nos efforts pour les ramener à la vraie foi étaient avains. Et ils juraient dans leur colère que, si c'était possible, ils nous bdétruiraient, nos annales et nous, et aussi toutes les traditions de nos pères.
  15 C'est pourquoi, sachant que le Seigneur Dieu était capable de apréserver nos annales, je l'implorai continuellement, car il m'avait dit: Tout ce que tu demanderas avec foi, croyant que tu le recevras au nom du Christ, tu le recevras.
  16 Et j'avais la foi, et j'implorai Dieu pour qu'il apréservât les bannales; et il fit alliance avec moi qu'il les capporterait aux Lamanites lorsqu'il le jugerait bon.
  17 Et moi, Énos, je sus qu'il en serait selon l'alliance qu'il avait faite; c'est pourquoi mon âme s'apaisa.
  18 Et le Seigneur me dit: Tes pères ont aussi requis cela de moi; et il leur sera fait selon leur foi, car leur foi était semblable à la tienne.
  19 Et alors il arriva que moi, Énos, j'allai parmi le peuple de Néphi, prophétisant concernant les choses à venir et témoignant des choses que j'avais entendues et vues.
  20 Et je rends témoignage que le peuple de Néphi chercha diligemment à ramener les Lamanites à la vraie foi en Dieu. Mais nos aefforts furent vains; leur haine était irréductible, et ils étaient conduits par leur nature mauvaise, de sorte qu'ils devinrent sauvages, et féroces, et un peuple bsanguinaire, plein cd'idolâtrie et de souillure, se nourrissant de bêtes de proie, demeurant sous des tentes, et errant çà et là dans le désert avec une courte ceinture de peau autour des reins et la tête rasée; et leur adresse était dans dl'arc, et dans le cimeterre, et la hache. Et beaucoup d'entre eux ne mangeaient que de la viande crue; et ils cherchaient continuellement à nous détruire.
  21 Et il arriva que le peuple de Néphi laboura la terre, et acultiva toutes sortes de grains, et de fruits, et éleva de nombreux troupeaux, et des troupeaux de toutes sortes de bétail de toute espèce, et des chèvres, et des chèvres sauvages, et aussi beaucoup de chevaux.
  22 Et il y avait un nombre extrêmement grand de aprophètes parmi nous. Et le peuple était un peuple au bcou roide, dur d'entendement.
  23 Et il n'y avait rien, sinon une extrême asévérité, et la bprédication et la prédiction de guerres, et de querelles, et de destructions, et de leur crappeler continuellement la mort, et la durée de l'éternité, et les jugements et le pouvoir de Dieu, et toutes ces choses — les aiguillonner dcontinuellement pour les garder dans la crainte du Seigneur — je dis qu'il n'y avait rien moins que ces choses, et des paroles d'une extrême clarté, qui pût les empêcher de déchoir rapidement vers la destruction. Et c'est de la sorte que j'écris à leur sujet.
  24 Et j'ai vu dans le cours de ma vie des guerres entre les Néphites et les Lamanites.
  25 Et il arriva que je commençai à être vieux, et cent soixante-dix-neuf ans étaient passés depuis le moment où notre père Léhi avait aquitté Jérusalem.
  26 Et je vis que j'allais bientôt descendre dans la tombe, ayant été poussé par le pouvoir de Dieu à prêcher et à prophétiser à ce peuple, et à annoncer la parole, selon la vérité qui est dans le Christ. Et je l'ai annoncée toute ma vie, et je m'en suis réjoui plus que de toute autre chose au monde.
  27 Et je vais bientôt à mon lieu de arepos, qui est avec mon Rédempteur; car je sais qu'en lui j'aurai le repos. Et je me réjouis en pensant au jour où mon bcorps mortel revêtira cl'immortalité et se tiendra devant lui; alors je verrai sa face avec plaisir, et il me dira: Viens à moi, béni, il y a une place préparée pour toi dans les ddemeures de mon Père. Amen.